L'Ecole supérieure des sciences et techniques de l'information et de la communication (ESSTIC) est l'une des grandes écoles d'information et de communication au Sud du Sahara. Au fil des ans, le niveau des apprenants est relativement bas. Pour corriger cette situation, l'universitaire suggère à l'institution d'une Année préparatoire au concours, comme c'est le cas dans la plupart des grandes écoles en France. Camersic-infos vous propose le texte intégral.

 L’ESSTIC est une école de référence en terre d’Afrique en ce qui concerne l’enseignement du journalisme, de la communication, de la publicité, de l’information documentaire et de l’édition. La prestigieuse école fondée par le prestigieux Hervé Bourges est aujourd’hui dirigée par un humain au féminin de grande valeur. Mais le niveau de nos jeunes étant en chute libre, je pense qu’une réflexion devrait être amorcée pour l’institution d’une Année préparatoire comme cela se fait dans notre belle France dans les écoles de journalisme et des métiers de la communication. Cette année préparatoire serait une formation pluridisciplinaire et sera dispensée par des universitaires et les techniques journalistiques, de l’information et de la communication seraient enseignées par les journalistes et les professionnels chevronnés. La complémentarité de ces enseignements en partie académique, en partie professionnels, constituerait un gage de succès pour les étudiants au concours qui deviendrait national et obligatoire même dans les IPES sous tutelle académique de l’Esstic. L’objectif de cette prépa journalisme, information et communication serait de permettre aux étudiants qui ont obtenu leur baccalauréat d’acquérir des connaissances et une analyse pertinente des questions contemporaines par des enseignements pluridisciplinaires. Plus tard, cela permettrait des professionnels aux compétences avérées, connues et reconnues. Aujourd’hui, il est de notoriété publique qu’il existe une fine crème journalistique et un tiers état journalistique.

Basile Ngono est philosophe, éthicien, bioéthicien, socio-anthropologue et théologien. Il enseigne la Philosophie pratique et l’éthique appliquée à l’Esstic. Il accompagne le CHRACERH sur les questions de bioéthique. Il est par ailleurs Consultant dans la Fondation suisse Globethics.

Author:

Chancelin Wabo

web site:

/

Email:

chancelinwabo@gmail.com