Depuis le 30 avril 2021, Arlette Akoa est titulaire d’un Master recherche en Sciences de l’information et de la communication (SIC). Devant un jury constitué du Pr L.C Boyomo Assala (président), du Pr J.F Nguegan (examinateur), du Dr P. Akana (rapporteur) et du Dr A. Assomo (directeur du mémoire), elle a défendu son travail de recherche sur le marché publicitaire camerounais, intitulé : « Agences conseil et régies de publicité au Cameroun : analyse socioprofessionnelle des activités d'hybridation chez deux acteurs de la chaîne publicitaire ». Entretien avec Camersic-infos.

Camersic-infos : Quel était l’objet de votre mémoire ?

Arlette Akoa: nous nous sommes allouée à interroger les phénomènes d’hybridation entre les acteurs majeurs de la chaîne publicitaire notamment les agences conseil et les régies de publicité.

Camersic-infos : Qu’avez-vous analysés ?

Arlette Akoa : Nous avons décrit les différentes activités menées dans des agences conseil dans un chapitre. Dans un autre nous avons décrit les activités menées par des régies. Dans l’interprétation, nous avons ressorti les activités dévolues aux régies mais effectuées par des agences conseil d’une part et d’autre part des activités reconnues aux agences conseil mais menées par des régies de publicité. Tout ceci du point de vue de la loi numéro 2006/018 du 29 décembre 2006 régissant la publicité au Cameroun.

Camersic-infos : Quels sont les principaux enseignements de votre mémoire ?

Arlette Akoa: Notre mémoire enseigne que, dans le marché publicitaire camerounais, il y’a de l’ordre dans le désordre. Les acteurs de la chaîne publicitaires violent la réglementation en vigueur au regard du conseil national de la publicité.

Camersic-infos : Quels sont les points qui mériteraient d’être approfondis dans un nouveau travail de recherche ?

Arlette Akoa: Nous pensons à la remise en question de la loi qui encadre l’activité publicité au Cameroun et au rôle du Conseil National de la publicité.

Camersic-infos : Après la soutenance votre mémoire, qu’est-ce que vous envisagez pour la suite ?

Arlette Akoa: Nous inscrire en thèse, analyser par exemple les causes des phénomènes de brouille constatés dans le marché publicitaire Camerounais.

Camersic-infos : Merci d’avoir répondu à nos questions !

Arlette Akoa: C’est moi qui vous dit merci !

Contacts utiles.

Tel : +237 699 54 98 19/

673740049

Adresse email : arletteakoa1@gmail.com

Intérêts scientifique : Publicité, Marché publicitaire

 

Author:

Chancelin Wabo

web site:

/

Email:

chancelinwabo@gmail.com