La soutenance de thèse de Riva Vianney M'Boumba M'Boumba portant sur "Usages et pratiques des technologies de l'information et de la communication au Gabon: freins et attractivités en milieu rural" a eu lieu le mardi 23 novembre 2021 à l'Institut de la Communication et des Médias (ICM).

Il a soutenu devant un jury composé de: Dominique Cartellier, Université de Grenoble Alpes; Tourya Gaaybess, Université de Lorraine; Jules TOA, Université d’Abidjan; Thomas Atenga, Université de Douala; Bertrand Cabedoche, Directeur, Université de Grenoble Alpes.

À la fin de la soutenance, « le jury vous décerne le grade de Dr. en Sciences de l’Information et de la communication ».

 

Résumé de sa thèse

La question liée aux usages et pratiques des technologies de l’information et de la communication connaît un grand intérêt dans la recherche académique. L’abondance des savoirs accumulés témoigne de la place de nouveaux supports numériques dans la communauté des chercheurs. Cependant, en Afrique et notamment au Gabon, l’ensemble des études sur le plan national est circonscrit en milieu urbain laissant ainsi sur le bord une frange d’acteurs sociaux issus des régions rurales. Cette approche globalisante pour expliquer les usages et pratiques des Tic sur des territoires présentant des hétérogénéités, ne rend pas compte à notre avis de la diversité des pratiques dans un contexte marqué par une gamme variée de supports technologiques. C’est donc dans la perspective de rectifier cet angle mort que notre étude prend tout son sens. Notre thèse vise donc l’analyse des pratiques à l’aune d’un usage croissant des outils technologiques, dans un milieu longtemps considéré comme en marge des innovations technologiques. Dans une démarche combinant méthodes quantitatives et qualitatives, les données recueillies de notre travail mettent en évidence un élargissement des pratiques des ruraux témoignant une adoption des médias issus du numérique. Cet attrait pour les nouveaux médias notamment les réseaux sociaux tient non seulement aux caractéristiques de la mobilité de nouveaux terminaux, mais aussi aux potentialités de ces plateformes. Les déclarations accumulées ont révélé que les forums de discussion constituent des tribunes d’interactions dans lesquelles se démocratise le débat public et politique. En outre, l’étude a révélé des pratiques différenciées liées aux dynamiques socio-spatiales distinctes sur l’ensemble du territoire. Si dans certaines campagnes, la qualité des infrastructures assure une connexion internet fluide, dans d’autres, la vétusté de celles-ci ou leur absence privent une catégorie de la population des bienfaits du numérique. De même, si certains acteurs sociaux témoignent une aisance dans la consommation des supports numériques, d’autres en revanche, présentent des déficits en repères cognitifs ou sont financièrement incapables de s’offrir ces nouveaux supports.

Bien avant lui, Raymond Ndtoungou Schouamé a soutenu dans la même université sa thèse de doctorat sur la crise anglophone au Cameroun.

Adresse ses félicitations au nouveau docteur et lui souhaite une fructueuse carrière heuristique.

Author:

Chancelin Wabo

web site:

/

Email:

chancelinwabo@gmail.com