Irene Beket a soutenu le 22 octobre 2020 son mémoire de Master recherche en Sciences de l’Information et de la Communication (SIC) à l’Ecole supérieure des sciences et techniques de l’information et de la communication (ESSTIC). Son mémoire a été défendu devant le jury constitué du Pr Jean-François NGUEGAN (président), du Dr Richard AWONO (examinateur), du Dr Parfait Akana (membre) et du Dr Thomas Mbila (directeur du mémoire). Dans un entretien avec Camersic-infos, elle revient sur les contours de son travail de recherche.

Camersic-infos : Quel était l’objet de votre mémoire ?

Irène Beket: notre étude, « Communication sur le don de sang dans les structures de santé de Yaoundé : une analyse des publics cibles en 2016 et 2020 » porte sur le don de sang part d’un constat selon lequel il y’a une insuffisance de sang dans les banques de sang de la ville de Yaoundé en particulier et au Cameroun en général.

Camersic-infos : Qu’avez-vous analysé ?

Irène Beket: nous avons analysé la réception des messages de sensibilisation sur le don de sang.

Camersic-infos : Quels sont les principaux enseignements de votre mémoire ?

Irène Beket: comme principaux  enseignements du mémoire : sur le plan personnel  c’est de comprendre le problème de l’insuffisance de sang. Sur le plan scientifique: cette étude pourra orienter les jeunes chercheurs qui voudront se lancer dans ce domaine de la recherche. Elle permettra également aux Scientifiques de mettre un accent particulier sur les questions liées à la réception des messages de sensibilisation au don de sang en particulier et à la communication du don de sang en général. Sur le plan pratique, cette étude va permettre de revoir non seulement, la reformulation des messages de sensibilisation au don de sang, mais également aider par exemple à l’augmentation du nombre de donneurs de sang et on ne fera plus fasse à des situations embarrassantes aussi bien pour le personnel médical que pour  les patients.

Camersic-infos : Quels sont les résultats de votre travail de recherche ?

Irène Beket: l’insuffisance de sang dans les banques de sang traduit l’inefficacité des messages de sensibilisation. Il existe également des messages contradictoires (culturels et religieux) non officiels que les populations reçoivent qui sont contraires au don de sang.

Camersic-infos : Quels sont les points qui mériteraient d’être approfondis dans un nouveau travail de recherche ?

Irène Beket: les points qui pour nous méritent d’être approfondis dans un nouveau travail de recherche  sont : l’emphase  que désormais les pouvoirs publics devraient mettre en sensibilisant sur le don de sang, que la sensibilisation sur le don de sang soit énormément médiatisé comme les campagnes de sensibilisation portant sur: le paludisme, le VIH/SIDA, la Covid19, et bien d’autres fléaux encore; les périodes de la sensibilisation, les lieux.

Camersic-infos : Après la soutenance votre mémoire, qu’est-ce que vous envisagez pour la suite ?

Irène Beket: après la soutenance de ce mémoire, j’aimerais poursuivre avec la thèse sur le même sujet de recherche. Et qu’à la fin travailler avec l’OMS, le Minsante.

Informations utiles.

Tel : 655589599 ou 675505352

Courriel : irenebeket@yahoo.fr

 

 

 

Author:

Chancelin Wabo

web site:

/

Email:

chancelinwabo@gmail.com