Depuis le 1er mars 2022, EOCK Gertrude Manuela est doctorante en Sciences de l’information et de la communication, par décision du Recteur de l’université de Yaoundé II. Nous sommes à sa rencontre et elle nous livre son sentiment et nous parle de son mémoire de Master. Entretien avec Camersic-infos.

Camersic-infos : Qui est Manuela Eock ?

Manuela Gertrude EOCK : je suis une jeune camerounaise, originaire du centre plus précisément du département du Nyong Ekelle,  étudiante à l’ESSTIC où j’ai obtenu une licence en Archivistique et records Management. Quelques années plus tard j’ai soutenu  un master en SIC. Je suis nouvellement doctorante.

Camersic-infos : Quel est le sentiment qui vous après votre admission en thèse ?

Manuela Gertrude EOCK : le sentiment qui m’anime après mon admission en thèse est un sentiment de joie, de fierté, de satisfaction.

Camersic-infos : Sur quoi porte votre projet de thèse ?

Manuela Gertrude EOCK : mon projet de thèse porte sur « les usages et appropriation des technologies de l’information et de la communication dans la fonction publique camerounaise »

Camersic-infos : L’objet que vous voulez étudier en thèse, s’inscrit dans la continuité du Master ? Si, oui, pourquoi ? Sinon, d’où vient la rupture ?

Manuela Gertrude Eock : je peux dire que l’objet que j’étudie dans ma thèse s’inscrit en continuité du master dans la mesure où je reste focalisée sur l’étude des usages. C’est un champ qui est assez vaste et très intéressant. De plus je travaille sur les technologies de l’information et de la communication. En master j’ai eu à travailler sur les usages et appropriation genrée d’internet. C’est vrai que j’ai mis de côté les « genders studies » pour le moment mais j’y reviendrais même dans le cadre d’un article.

Camersic-infos : Pouvez-nous faire un bref résumé de mémoire de Master ?

Manuela Gertrude EOCK :

Notre travail de master basé sur les usages et appropriations genrée d’internet, nous a permis d’apporter un regard analytique sur l’impact du genre dans les usages, l’appropriation et la perception des technologies de l’information, plus précisément d’internet.

Nous nous sommes donné pour objectifs de présenter les usages d’Internet par les étudiants de l’ESSTIC et les pratiques qui découlent de ces usages, de comparer et de décrire les usages et pratiques spécifiques aux hommes et celles réservées aux femmes.

Cela étant, nous avons fait le constat selon lequel, les hommes et les femmes n’utilisent pas toujours les mêmes outils, qu’ils ne recherchent pas le même type d’informations et qu’ils ne perçoivent pas internet de la même manière. Tout comme les autres technologies, nous avons  noté une différence liée à l’usage et à l’appropriation d’internet entre hommes et femmes.

En effet les femmes sont plus actives dans les réseaux sociaux, elles ont pour principales activités la communication tandis que les hommes sont plus orientés vers la recherche d’informations. Les femmes sont plus orientées vers la communication et le lien social. Les pratiques féminines s’inscrivent plus dans les rapports d’échanges. Les pratiques masculines s’inscrivent plus dans la recherche des informations pratiques, la consultation des moteurs de recherche, les réseaux sociaux professionnels. L’appropriation d’internet se fait dans l’appartenance du corps social. En effet, le genre est considéré comme une construction sociale. Le concept genre sous-entend que le rapport entre femmes et hommes est construit par l’ensemble du processus de socialisation. Le genre est un construit social. La société définit les deux rôles, les prescriptions de comportements, les normes et les valeurs sexuées

Camersic-infos : S’il fallait résumer votre aventure de thèse en trois mots ?

Manuela Gertrude Eock : S’il fallait résumer mon aventure de thèse en trois mots je dirais :

  • Inscription : il faut bien s’inscrire et commencer
  • Travail : pour évoluer il faut travailler, aller de l’avant se battre
  • Persévérance : ne pas baisser les bras, affronter les difficultés. Le succès se trouve au bout de la persévérance.

Camersic-infos : Merci d’avoir répondu à nos questions !

Manuela Gertrude EOCK :   c’est plutôt moi qui vous remercie

Author:

Chancelin Wabo

web site:

/

Email:

chancelinwabo@gmail.com