Le match retour Algérie-Cameroun comptant pour la qualification à la coupe du monde Qatar 2022 continu de jouer les prolongations en termes de publication des fausses informations. Cette situation n’a pas laissé indifférent le Dr Timothée Ndongue Épangue, Chargé de cours au département de communication de l’université de Douala. L’enseignant-chercheur pense que l’éducation aux médias et à l’information est une urgence au Cameroun. Pour, c’est le Cameroun qui ira au Qatar pour défendre les couleurs de l’Afrique. Ci-dessous, le texte intégral.

Depuis que l’Algérie a introduit son recours à la FIFA, plusieurs personnes se substituent aux personnalités du sport pour diffuser de fausses informations sur la toile.

Cette façon lâche de procéder créé des confusions et alimente une haine gratuite entre les peuples d’Afrique. À cause du football, une certaine animosité est croissante entre Camerounais et plusieurs peuples d’Afrique.

Si ces derniers prennent tout ce qui est publié sur les réseaux sociaux pour des vérités d’évangile, ce n’est pas de leur faute. Ils n’ont pas le minimum  de culture médiatique qui leur permettrait de prendre de la distance.

Dans le but d’éviter la pérennité de cet état de choses, l’éducation aux médias est une nécessité. Je ne sais pas pourquoi les institutions publiques  n’y pensent pas. Pourtant, c’est très urgent.

Author:

Chancelin Wabo

web site:

/

Email:

chancelinwabo@gmail.com