Mohamed Lat Sack Lat Tidiane DIOP a soutenu le vendredi 20 mai 2022, une thèse de doctorat en Sciences de l’Information et de la Communication (SIC), à l’Université de Picardie Jules Verne, en France.

La thèse est intitulée, « Intégration des TIC dans l’enseignement supérieur des pays d’Afrique de l’Ouest francophones, entre mythes et réalités : le cas du Sénégal ». Ce moment d’échange intense autour de la problématique d’intégration des TIC en Afrique, a été fait autour d’un jury composé de : M. Abderrahmane Amsidder, Professeur, Université Ibn Zorh (Rapporteur); M. Jean-François Cerisier, Professeur, Université de Poitiers (Rapporteur), M. Moustapha Mbengue, Maître de conférences, Université Cheikh Anta Diop de Dakar; M. Mohamed Sidir, Professeur, Université de Picardie Jules Verne (Directeur de thèse) et Mme Mustafa El Hadi Widad, Professeure, Université de Lille.

Cette thèse montre la puissance et les limites de l’influence des grands opérateurs internationaux et qui démontre qu’in fine, c’est la qualité de l’ingénierie pédagogique qui fait l’intérêt du numérique. Thèse soutenue avec succès.

Résumé de la thèse

Ce travail de recherche porte sur l’intégration des TIC dans l’enseignement supérieur dans les pays francophones du Sud. Il sera pensé à l’intérieur des traditions scientifiques qui existent déjà dans le domaine des TIC intégrées dans les sphères sociétales et éducatives. Nous nous intéressons particulièrement à l’approche par l’analyse de discours dont les travaux de Simone Bonnafous sont souvent considérés comme pionniers, pour étudier la question de l’intégration des technologies de l’information et de la communication dans l’enseignement (TICE) dans ces pays et les utopies et mythes que les discours qui les accompagnent véhiculent. Après une analyse qu’on peut appeler « macro-sociologique » (approche discursive) portant sur les documents, textes et rapports officiels des principaux bailleurs et acteurs du domaine (AUF, Banque mondiale, Unesco, UEMOA, etc.), cette thèse s’intéressera aux politiques publiques locales et les jeux et stratégies des différents acteurs en présence (Organisations internationales et Etat). Enfin, nous intégrerons une dimension micro-sociologique s’appuyant sur les pratiques et usages des outils et dispositifs mis en place au niveau des quelques établissements cibles, pour voir les effets réels qui justifieraient ou non les politiques, dépenses et initiatives mis en œuvres pour l’intégration des TIC dans l’enseignement supérieur des pays francophones du Sud.

 

Author:

Chancelin Wabo

web site:

/

Email:

chancelinwabo@gmail.com