Un mois après sa tenue, ADISI-Cameroun rend public le rapport général du Forum International de Yaoundé sur la Désinformation (FIYAD). Camersic-infos revient sur les constats et l’une des recommandations fortes contenues dans le rapport général.

Le rapport est structuré en 07 points. Le cinquième point de rapport à la page 28 ressort les constats établis pendant le Forum. Ces constats sont au nombre de 10 et portent entre autres sur la liberté de presse, le droit d’accès à l’information, la protection des producteurs et des consommateurs de l’information.

Le sixième (pp 29-31) fait des recommandations aux médias, aux régulateurs et  à la société civile. De toutes les recommandations, l’on retient entre autres l’accent sur l’éducation aux médias et à l’information (EMI). Surtout la création un Conseil National d’Education aux Médias et à l’Information (CNEMI) aux autorités de régulation.

En guise de rappel, le FIYAD a connu la participation en présentiel de plus de 700, sans oublier le live-streaming de la plénière inaugurale qui a également permis d’atteindre le plus grand nombre de personnes. Au-delà de la désinformation, les acteurs dans le cadre des échanges ont touché des aspects tel que la citoyenneté numérique, l’économie numérique etc.

Les organisateurs émettent le vœu que ce type d’initiative soit encouragé et poursuivi pour multiplier les concertations autour du phénomène de désinformation.

L’intégralité du rapport ici .

Author:

Chancelin Wabo

web site:

/

Email:

chancelinwabo@gmail.com