Le jeune camerounais a présenté et soutenu le lundi 19 septembre 2022, un mémoire de Master recherche en communication. Il est désormais titulaire d’un Master en communication obtenu à l’université de Douala, au sein du département de communication de la Faculté des Lettres et Sciences humaines.

Son travail de recherche est intitulé, « Les monuments dans la politique d’image de la ville de Douala : enjeux communicationnels, culturels et identitaires », a été défendu devant un jury présidé par le Professeur Georges Madiba, avec pour examinateur, le Dr Armand Achille Ebana et comme encadreur le Professeur Thomas Atenga. Le travail s’articule autour des questions de recherche suivantes : combien de monuments compte la ville de Douala et comment sont-ils ou non catégorisé? A l’heure de la compétition entre territoire, comment sont-ils ou non valorisé et inséré dans la politique d’image de cette agglomération pour lui donner une identité ? Quels liens les populations entretiennent-ils avec eux et quels imaginaires en découlent ? Comme hypothèse principale, l’impétrant postule que pour des raisons organisationnelles et structurelles les services spécialisés ne disposent pas d’un répertoire permettant de les catégoriser et mieux les valoriser en mettant en évidence ceux qui relèvent des monuments intentionnel et non intentionnel.

La démarche adoptée pour vérifier l’hypothèse est une démarche qualitative avec un raisonnement inductif. Boumi Kamtche Landry Gaëtan arrive à la conclusion que les monuments de la ville de Douala ne sont pas pris en compte dans la politique d’image de la ville, il n’y a pas de stratégie identifiées. Bien plus, il pense que la Mairie de ville de Douala, anciennement Communauté Urbaine de Douala (CUD) gagnerait à s’ouvrir aux chercheurs et aux acteurs qui peuvent aider aux questions mémorielles.

Le jury a par ailleurs fait la remarque selon laquelle le sujet abordé par l’impétrant est complexe car c’est un champ qui n’a été jusqu’ici traité par une personne aujourd’hui docteur. Des encouragements pour poursuivre en thèse de doctorat lui ont été adressés.

Sa présentation a été très appréciée par l’ensemble du jury qui n’a pas manqué de féliciter le candidat. Ainsi, au terme des échanges et après délibération du jury, son mémoire a été accepté. « Boumi Kamtche Landry Gaëtan, le jury après avoir lu votre l’a estimé digne d’être reçu. Et après vous avoir écouté lors de l’échange que vous avez eu ici avec le jury a estimé que votre était de qualité. Et en cela, il a trouvé que c’était un sujet innovant qui a été traité avec application au plan théorique et méthodologique et vous accorde la mention bien avec la note de 15,5 », déclare le président du jury. Cette délibération a provoqué une salve d’applaudissements dans la salle.

 

Author:

Chancelin Wabo

web site:

/

Email:

chancelinwabo@gmail.com