Le journaliste en service à Spectrum Télévision (STV) a soutenu le samedi 15 octobre 2022 son mémoire de Master professionnel en Communication-Journalisme et relation presse. Le mémoire a été préparé sous la direction du Dr Jérémie Kana Bisseck.

Le mémoire de Master porte sur la critique des médias dans le traitement des décisions de justice au Cameroun et est intitulé, « Etude critique des médias dans le processus des décisions de justice au Cameroun ». La problématique centrale du travail s’articule autour de la question suivante : Comment les médias influencent-ils les décisions de justice au Cameroun ? La réponse à cette question montre que le traitement des questions de justice a un impact dans le processus de prise  de décision de justice. En fait, les journalistes traitent une information et met à la disposition des décideurs. Lorsque cette information est bien collectée et traitée, la diffusion des faits impacte le processus de prise de décisions de justice. « Les médias ont une influence sur les décisions de justice », déclare-t-il.

Le jury dans l’ensemble a apprécié le travail qui est bien structuré dans sa présentation. Le Dr Achille Ebana dans sa prise de parole en guise d’évaluation du travail indique le fait que le travail montre en réalité que parfois les décisions de justice vont suivre une certaine issue sous la pression du traitement médiatique. Cette issue judiciaire dépend aussi des facteurs, du contexte et un certain nombre d’enjeux par rapport à la réalité. Il convoque un auteur comme Patrick Charaudeau pour étayer son propos.

Patrick Christian Ndobo exprime son bonheur de voir un son confrère s’inscrire dans la dynamique de la formation continue. Il demande au candidat pourquoi avoir choisi STV comme corpus d’analyse de son sujet. En guise de réponse, Dipita Tongo Etonde justifie son choix de corpus par le fait que STV en tant que support médiatique a été au cœur de l’actualité judiciaire par le passé avec l’affaire Thierry Ngogang et Yves Michel Fotso. En plus, il précise que STV est le corpus factuel à sa portée pour son analyse.  

Le mémoire d’étude est une interpellation de la responsabilité citoyenne du journaliste et les invite à s’approprier les risques qui entourent le traitement médiatique des sujets d’actualité. Le jury après échanges et délibérations a accepté le travail en demandant au candidat d’intégrer les suggestions évoquées pendant les débats. Le présentateur de Cartes sur table sur STV a obtenu une moyenne de 16,5/20, mention très bien.

À la fin de cet examen académique, Dipita Tongo se sent soulagé par l’issue du travail. « C’est un sentiment de joie, de soulagement parce que le travail qui a été sanctionné aujourd’hui par le jury est un travail qui nous a pris plusieurs années d’études, à l’issue duquel nous sommes grandement satisfait par la note que le jury nous a attribué », déclare le cadre de la rédaction de STV.

Author:

Chancelin Wabo

web site:

/

Email:

chancelinwabo@gmail.com