C’était en marge des Assises de la Francophonie scientifique organisées par l’Agence Universitaire de la Francophonie au Caire en Égypte sous le thème de l’intelligence artificielle.

Une Assemblée Générale Constitutive s’est réunie lors d’un atelier qui a eu lieu le jeudi 27 octobre, afin de lancer le Réseau Francophone en Intelligence Artificielle – RéFIA. L’enseignant-chercheur en SIC a été porté à la tête de ce réseau. « J’ai le plaisir de vous annoncer mon élection à la présidence du Réseau de recherche francophone sur l’intelligence artificielle, réseau de la francophonie », a écrit l’universitaire sur son compte twitter le dimanche 30 octobre 2022.

L’universitaire d’origine congolaise est enseignant-chercheur en sciences de l’information et de la communication (SIC)  à l’Université Bordeaux Montaigne. Il est titulaire de la Chaire UNESCO Pratiques émergentes en technologies et communication pour le développement Créée en 2014. Il est également Directeur du laboratoire Médiation, information, communication et art, Président d’honneur de la Société française des sciences de l’information et de la communication. Il dirige la revue Technologies, communication et développement, revue en ligne (www.comtecdev.com). Il Professeur associé au département Culture de l’Université Senghor à Alexandrie. Ses principaux travaux portent sur les technologies de l’information et de la communication en rapport avec les pays en développement et particulièrement l’Afrique.

Réseau de recherche francophone en Intelligence Artificielle – Quel est le rôle d’un Réseau francophone en IA ?

L’intelligence artificielle (IA) s’introduit aujourd’hui dans tous les secteurs d’activités, l’industrie, l’éducation, l’environnement, la santé, l’économie et ses effets sont déjà bien réels dans notre vie de tous les jours. L’IA est reconnue pour sa capacité à résoudre des problèmes en beaucoup moins de temps ou à réaliser des tâches de plus en plus complexes. Peu d’innovations technologiques auront suscité autant de changements, d’opportunités et d’inquiétudes. Les spécialistes indiquent que ses perspectives sont considérables et la qualifient comme l’enjeu majeur de notre siècle. Nul ne peut donc ignorer ce phénomène qui tend à transformer nos sociétés et bouleverser nos vies. C’est la raison pour laquelle l’AUF, dans son projet de Francophonie scientifique, a toutes les cartes en main pour combiner l’intelligence artificielle avec l’intelligence universitaire pour créer un espace de progression francophone de l’IA.

Les Assises de cette année étant sous le thème de l’intelligence artificielle, l’AUF a jugé très opportun de tenir l’Assemblée générale Constitutive (AGC) de ce réseau durant les Assises, le jeudi 27 octobre 2022. A l’appel à manifestation d’intérêt lancé en avril 2022 par l’AUF, près de 25 établissements et organismes activant autour de IA ont adhéré au projet de création du RéFIA et leurs représentants ont été conviés à cette AGC pour officialiser la création de ce nouveau réseau.

Qu’est-ce que le RéFIA ?

Le Réseau de Recherche Francophone sur l’Intelligence Artificielle (ReFIA) est l’association des acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche francophones concernés par l’intelligence artificielle. Il vise à renforcer l’excellence francophone en développant une dynamique scientifique collective autour de l’IA dans l’espace francophone. Le réseau concerne donc à la fois les chercheurs des pays membres de la Francophonie, les organisations internationales et les acteurs socioéconomiques.

Pourquoi le RéFIA ?

De nombreux réseaux ou alliances ont été créés au niveau régional ou national afin de favoriser le déploiement de l’IA sur leur territoire. La spécificité du ReFIA est qu’il étend son action à l’ensemble de ces territoires, en particulier aux pays francophones, facilitant ainsi l’émergence et la consolidation d’une expertise pluridisciplinaire francophone internationale. Le ReFIA est à la fois un outil au service de la coopération des acteurs de l’IA de l’espace francophone et un moyen pour défendre et promouvoir la diversité culturelle.

Les objectifs du RéFIA

Objectifs stratégiques

Renforcer les relations entre les acteurs francophones de la recherche, les acteurs institutionnels et les acteurs économiques dans le domaine de l’IA

Renforcer les relations entre les chercheurs issus de champs divers et concernés par l’IA

Mettre en lumière la recherche francophone en matière d’IA

Accroître la diffusion des résultats scientifiques francophones en IA

Contribuer à valoriser et développer les initiatives innovantes dans le domaine de l’IA

Développer des partenariats internationaux.

Objectifs spécifiques

Développer des programmes francophones de formation dans le domaine de l’IA

Concevoir des ressources éducatives en IA

Développer des projets de recherche communs en IA

Créer un prix de la recherche en IA

Partager des ressources en termes d’infrastructures

Répondre à des appels d’offres

Travailler à construire du contenu scientifique francophone en IA

Développer des banques de données (les données sont généralement anglophones)

Organiser des séminaires de recherche et des événements à portée internationale

Accompagner l’entrepreneuriat et la création d’emplois

Constituer un vivier de chercheurs/experts en IA pour répondre aux divers besoins des secteurs éducatif, économique, social et politique

Créer une école doctorale internationale en IA.

Les membres du RéFIA

Les institutions universitaires et de recherche

Les organisations internationales intéressées par les enjeux de l’IA

Les réseaux régionaux ou nationaux d’IA.

 

Author:

Chancelin Wabo

web site:

/

Email:

chancelinwabo@gmail.com