Les rideaux sont tombés le dimanche 28 août 2022 sur la Conférence Information Bibliothèques et Archives (CIBA) édition 2022 dont le thème est : « Gouvernance de l'information et du Numérique ». Votre Magazine Documag est allé à la rencontre de madame DOSSOU KOHI Kikinto Hermione Isabelle, présidente du comité d’organisation. Entretien avec Camersic-infos.

Madame la présidente, quel est le sentiment qui vous anime à l’issue du CIBA ?

DOSSOU KOHI Kikinto Hermione Isabelle : Un sentiment de satisfaction. Nous avons tenu le pari de l’organisation de cette deuxième édition de la CIBA en apportant quelque chose de plus à la première édition. La séance inaugurale était à la fois en présentiel et à distance, nous avons pu négocier des partenariats avec des structures publiques comme le Ministère du Numérique et de la Digitalisation et l’Agence des Systèmes d’Information et du Numérique (ASIN).

Nous avons aussi eu la chance de travailler avec une équipe qui est restée engagée pendant l’organisation et le déroulement de la CIBA.

Qu’est-ce qui a guidé le choix du thème de cette édition et que peut-on retenir de la CIBA ?

DOSSOU KOHI Kikinto Hermione Isabelle : Le choix du thème se justifie par la réalité du moment caractérisée par la problématique de la gestion de la donnée dans tous les secteurs d’activités. Il est donc important que les différents acteurs réfléchissent sur la question de la gouvernance de l’information et du numérique, qu’ils partagent leurs expériences.

On peut retenir que cette rencontre de partage qu’est la CIBA vient répondre à un manque de creuset d’échange sur la gestion de l’information, de la donnée dans l’espace africain et plus particulièrement dans l’Afrique de l’Ouest.

Quels sont les difficultés que vous avez rencontrées ?

DOSSOU KOHI Kikinto Hermione Isabelle : la principale difficulté a celle de la mobilisation des ressources financières.

Quelles sont les perspectives par rapport à l’édition de 2024 qui a pour thème principal : « Politique (s) de l’information et des savoirs » ?

DOSSOU KOHI Kikinto Hermione Isabelle : Avoir des communications de qualité, nouer des partenariats avec des associations professionnelles d’autres pays, avoir plus de participants.

Merci madame d’avoir répondu à nos questions !

DOSSOU KOHI Kikinto Hermione Isabelle : merci à vous pour l’intérêt que vous portez à la CIBA.

Propos recueillis par Chancelin Wabo

Author:

Chancelin Wabo

web site:

/

Email:

chancelinwabo@gmail.com